Blog

Lisez ce qui Nous Passionne: Développement Web et Technologies

Cinq conditions pour rÉussir votre projet Web offshore

Les projets Web « offshore », c’est-à-dire sous-traités à l’étranger, sont-ils viables et rentables ? En un mot, oui, à condition qu’ils soient planifiés et menés avec la même rigueur que s’ils étaient exécutés par une agence française. En effet, l’offshore, ce n’est pas de la magie : un projet mal ficelé et mal géré n’a pas plus de chances de réussir à l’étranger qu’en France, au contraire !

Les avantages

Pas de doute, la formule offshore a de quoi éveiller l’intérêt :

  • des économies appréciables – au-delà de 25% dans certains cas
  • la disponibilité de compétences pointues, puisque l'on fait appel à un bassin de main-d’œuvre mondial (l’Inde, par exemple, comptera plus de 5 millions de développeurs en 2018)
  • l'efficacité de la formule, qui est en fait celle de la sous-traitance
  • la possibilité pour votre entreprise de se concentrer sur sa mission première
  • l’ouverture de votre éventail de possibilités, en matière de réalisation de projets

Les challenges

Inutile de se le cacher, l'offshore charrie son lot de défis :

  • les préjugés et la peur de l'inconnu, qui sont à surmonter
  • l'anglais, qui est un must, sauf exception avec les rares agences qui, comme l’Atelier de Bangalore, offrent des services en français
  • les distances géographiques et culturelles, surtout, qui compliquent la gestion de projet
  • la confiance, qui doit se gagner, et qui n'est pas toujours facile à établir à distance
  • la notion de qualité de produit, qui varie beaucoup d’un pays – et d’une culture – à l’autre
  • les conflits possibles avec l’équipe de TI interne

Les facteurs de succès de votre projet Web

Voyons de plus près les principaux facteurs qui peuvent faire la différence dans un projet Web offshore.

  1. Un projet qui fait appel à des technologies maturesEn général, on confiera les développements basés sur des technologies dernier cri à des développeurs locaux, car la gestion des imprévus associés à la dcouverte de nouvelles technologies se gèrent mal à 5 000 km de distance. Mieux vaut donc se concentrer sur des technologies qui ont fait leurs preuves.
  2. Un projet monté dans les règles de l'artCela suppose un cahier des charges le plus détaillé possible, des livrables précis et un échéancier réaliste – exactement comme si vous présentiez votre projet à une grande agence numérique française. C’est d'autant plus important que votre collaborateur ne peut pas « lire entre les lignes » et n'a pas forcément la même notion du niveau de qualité attendu que vous. Des spécifications solides sont donc très utiles pour maximiser les chances d’avoir un produit qui répond à vos attentes.
  3. Un gestionnaire de projet en FranceTout comme le point précédent, cette condition de succès n'est nullement l'apanage du projet offshore. Ce chef de projet numérique (interne ou externe) en France fera le lien entre vous-même et le sous-traitant à l'étranger.
  4. Une bonne communication La communication entre vous-même et le sous-traitant et entre votre chef de projet numérique et le sous-traitant est cruciale. La qualité de cette communication est la base du succès pour votre projet.
  5. Un suivi très régulierPlus vous suivez l'évolution du projet de près, plus vous êtes à même de vous en rendre compte rapidement si quelque chose cloche. Votre chef de projet digital aura donc intérêt à exercer une supervision serrée, avec par exemple des rapports hebdomadaires et des livraisons par module ou par fonctionnalité.

Le 6e facteur de succès : une société offshore gérée par des francophones

Quitte à prêcher pour notre paroisse, nous nous permettons d’ajouter un sixième facteur de succès : vous mettrez un maximum de chances de votre côté si vous traitez avec une société intermédiaire gérée par des francophones et ayant pignon sur rue dans un pays riche en ressources humaines spécialisées en informatique – l’Inde, pour ne pas le nommer.

Cette société fera office de « courtier en ressources offshore », ce qui signifie pour vous la fin du casse-tête que représente le choix d’un fournisseur sur un marché que vous connaissez peu ou pas du tout.

Cette approche présente plusieurs autres avantages :

  • La maîtrise de l'anglais n'est plus nécessaire.
  • Vous n'avez plus à vous préoccuper des us et coutumes du pays en question, ni à ménager des susceptibilités culturelles différentes de la vôtre.
  • Un voyage sur place devient largement optionnel : la visioconférence, comme entre deux villes françaises, suffira la plupart du temps à établir la confiance.
  • Vous avez un répondant avec qui discuter carte sur table de votre projet

En fait, si vous traitez avec une société intermédiaire établie à l’étranger et dirigée par des francophones, votre projet Web peut se réaliser, à peu de choses près, comme si vous faisiez affaire avec une société française, tout en réalisant des économies appréciables. Bref, le meilleur des deux mondes.

Laissez un commentaire

Bangalore – Paris – Aix-en-Provence – Genève – Montréal

Nous valorisons la diversité et nous travaillons depuis 5 villes fantastiques, situées sur 3 continents et autant de fuseaux horaires différents.


Contactez-nous
Nous communiquerons avec vous dès que possible !